Création - Placement - Promotion                        

 

Nzela

Aujourd'hui, formé de 6 musiciens, Nzela prend vie autour d'une multitude de compositions du chanteur Aimé Onouka, originaire du Congo-Brazzaville.

Le tempo de Nzela c'est le reggae, un reggae aux couleurs de l'Afrique et de l'Europe.

Ce qui caractérise les chansons de Nzela, ce sont leurs thèmes enrichis par les influences hétéroclites de ses musiciens .

Bien loin des éloges consacrés aux vertus de l'herbe, chansons de Nzela nous incitent à adopter une attitude courageuse face aux difficultés, à ne jamais baisser les bras et à se créer des opportunités.

Très à l'aise sur scène, Nzela se fait remarquer dans plusieurs festivals et les professionnels ne s'y trompent pas en décernant plusieurs prix au groupe: Révélation "Première Scène"(Conseil Général des Hauts de Seine); Découverte des "48 Heures de la Fraternité";  Premier prix "Tremplin de la Musique"(Hauts de Seine).L'esprit d'indépendance va permettre à Nzela de grandir doucement mais sûrement.Une remarquable tournée avec le groupe Sinsémilia en 1995  ponctuera plusieurs années de concerts.Cette année là, Aimé Onouka obtient le prix "COUP DE COEUR" du salon "Music Expo 95".

Le premier album de Nzela, "Sambela (Prie)" sort en 1998 en autoproduit et réalise des ventes exceptionnelles: deuxième meilleure vente nationale des auto-produits Fnac derrière l'album "Hymne des campagnes" de Tryo.En 2OOO, le distributeur Scalen sort "Sambela" en national.

L'album est salué unanimement, il permet à Nzela de s'imposer sur une scène reggae en plein essor: Divan du monde, la locomotive, Elysée Montmartre, Bataclan, premières parties dont celle des Twinkles Brothers...

En 2004, pour la préparation du second Cd "Toyé", une nouvelle équipe autour de Aimé Onouka.

Fort de son aura et de sa connaissance du milieu, Nzela invite des artistes-amis:le malien Ali Wagué( qui a accompagné Dee Dee Bridgwater, Cheikh Tidiane Seck), le Jamaïcain Winston McAnuff, fraichement débarqué du pays."Toyé"(On est là) sort fin 2005 et trouve un bel écho auprès de la presse spécialisée.

En 2006, la compilation "Indétendance Fnac" lui permet de prendre son envol, il est alors distribué sur le réseau national et de nombreux concerts viennent conclure le cycle de cet album présenté comme la rencontre idéale entre l''Afrique et le Reggae.

En 2009, Aimé Onouka, collabore au "Fespam"(Festival Panafricain de Musique) au Congo.En 2010, il prépare l'enregistrement du troisième album "Dub Oyé" qui sortira en digital chez Zimbalam, distribué par Bolingo Production avec le soutien de Fnac Production.En 2015, Nzela gagne le prix "Coup de cooeur Fnac" pour l'album Dub Oyé suite à un concours soutenu par Olivia Ruiz,Sorj Chalandron, Mathieu Pernot et organsé par la Fnac.

Celle-ci prend en charge les frais de studio pour l'enregistrement de 4 titres.

Ce qui encourage le groupe à se lancer dans la production du 4e opus tant attendu: "KONGO REVLUTION".

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !